Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joutes de mots, d'un féminisme pathologique à une organisation sociale qui se soucie de nos enfants et de nos âmes.

10 Apr

CAROLE DUPRE, Métisse (2)

Publié par CLEMENCE.D

CAROLE DUPRE, Métisse 
(2)
Chant après ma reconnaissance par moi-même. 




Chant de Mars


Sac d'os défiguré
Suicidez-vous
Et je siffle et je chante.




La main du maître de cette planète signe mon histoire ; petit oiseau virevolte et s'envole très haut dans le ciel, depuis le champ de Mars jusqu'à vos chants de ruines enfin décomposés. Blêmes pantins ne livrent plus aucune réflexion.

 


A la croisée d'un faux départ, une arme barbare et efficace.
Effet contraire du temps passé au marécage, je tourne au ralenti, j'étudie.  


Sous le grand chapiteau, comme une blessure qui disparaît sous mes yeux, je n'ai plus de peine.



Schoelcher, le 04.03.09

   *
    *       *
 

  



 

L’élite 

 

 

 

Les légumes verts

Salis,

Si peu en comparaison

Poireaux, pois chiche

Ils se croient riches.

Courant dair dans les corridors

Des criquets sans amertume.

Pour toute compréhension, ils s effacent de nos

mémoires.
Reconnaissance, renaissance

Ils sont contents, fuite en avant

Nous y sommes, XXIe siècle.


- Qui c est ceux-là ?

- Ils n ont plus damour, ils nont plus de dieux,

    ils se posent là.

Globalité

    La roue, la bave du crapaud.

 

 

Il s’agit dune mutation inévitable et programmée...
Commenter cet article

Archives

À propos

Joutes de mots, d'un féminisme pathologique à une organisation sociale qui se soucie de nos enfants et de nos âmes.